Demandez un devis !

L’utilité du primaire epoxy sur coque polyester gelcoat!

Après gommage, votre gelcoat est nu.Le primaire époxy permettra l’accroche de l’antifouling sur la coque. Mais les couches d’époxy permettent surtout de créer une barrière étanche pour empêcher l’humidité de s’installer entre la stratification et le gelcoat, limitant ainsi un phénomène d’osmose.

Nous nous sommes rendus compte que sur une coque qui reçoit 2 couches de primaire soit environ 150 µ , nous arrivons à gommer l’antifouling sans altérer l’epoxy jusqu’à la 5 à 6 ème année après traitement. Passé ce délais, l’epoxy perd ses propriétés de dureté et donc d’étanchéité. En effet, à partir de la 7 ème année,  ( variable selon les marques des produits appliqués), il n’est plus possible de dissocier les couches d’antifouling de celle de l’epoxy et les deux sont décapés en même temps.

D’où l’intérêt de renouveler le traitement tous les 7 à 9 ans pour éviter que l’humidité ne traverse la barrière de l’epoxy et du gelcoat, générant ainsi une accélération du phénomène d’osmose.

Précision importante à savoir: sur la majorité des bateaux livrés neufs, il n’y a qu’une seule couche d’epoxy donc une protection très très limité dans le temps vu que la véritable protection se fait dans l’épaisseur du traitement.

airless airmix coque polyester
Traitement anticorrosion époxydique sur bateau acier et aluminium

Année après année, votre primaire epoxy perd ces propriétés protectrice de dureté et d’étanchéité. Deux phénomènes attaquent la matière: l’électrolyse et l’oxydation. Ces phénomènes peuvent entraîner une détérioration du métal jusqu’à perforation.

Le sablage permet d’enlever les primaires et antifouling pour revenir sur le métal . Vous retrouvez ainsi l’état d’origine de votre carène, prête à peindre dans un laps de temps le plus court possible puisque l’aluminium comme l’acier s’oxydent très rapidement. Généralement, nous mettons la coque à nu et une fois terminé nous repassons un coup de partout pour que vous ou nous ayons le temps d’appliquer le primaire epoxy dans les règles de l’art.

Une autre chose importante est le choix de l’abrasif, il ne dois pas contenir de particule de fer dans le cadre du sablage de l’aluminium. Des inclusions dans le métal entraînent un phénomène d’électrolyse et dans certains cas génère dans le temps des petites taches de rouille à la surface de la coque.

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?